Zoom sur le langage Turbo Pascal

Zoom sur le langage Turbo Pascal

Turbo Pascal est un outil de développement de logiciel utilisé depuis les années 1980 et 1990. Ce compilateur est possède un environnement intégré de développement et il fonctionnait avec un mode texte. Turbo Pascal était plus rapide et puissant à l’époque et il fonctionnait sous le système DOS et CP/M. Turbo Pascal est un bon compilateur pour commencer à écrire des instructions, il est facile d’utilisation et c’est destiné pour les débutants. Actuellement, Turbo Pascal se présente sous différentes versions. Les codes en Turbo Pascal sont totalement libres de droits. L’utilisation des programmations modulaires étaient possibles.

L’utilisation du langage Turbo Pascal

turbo-pascal.jpg

Le langage Turbo Pascal est utile dans la création de mini logiciel à l’époque. Ce compilateur est présenté avec de nouvelles versions qui apportent des modifications suivant le besoin de son utilisateur. Turbo Pascal est un langage basic dont les codes sont généralement faciles à coordonnées suivant les priorités et la logique.

Une programmation orientée objet

une-programmation-orientee-objet.jpg

Le langage Turbo Pascal est effectivement une programmation orientée objet car il se repose sur 3 notions essentielles dont l’encapsulation, le polymorphisme et l’héritage. Ces instructions ont fait de Turbo Pascal un langage crédible pour les concepteurs de logiciels. Dans la première phase, les données et les fonctions peuvent êtres rassemblées pour former un nouveau type appelé Object, l’ensemble de cette instruction est comme un enregistrement et elle gère ce qu’on appelle les méthodes. L’héritage est cependant la création de nouvel objet mais à partir d’un modèle existant. Cette instruction permet de ne pas refaire les mêmes instructions déjà écrites auparavant. Le polymorphisme inclut dans le langage Turbo pascal utilise des méthodes virtuelles qui doit faire appelle à ce qu’on appelle Constructor. L’objet doit être initialisé. Mais pour libérer de l’espace, il faut écrire une instruction appelée Destructor. Turbo Pascal se base sur ce modèle et c’est un langage préféré des développeurs.